1077_MATIN_2103
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 17 avril
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
1077_MIDI_2103
ACTUALITÉS / Estrie
Maxime Grondin Par Maxime Grondin

Mardi, 16 mars 2021

COVID-19 : un médicament développé à Sherbrooke



 Imprimer   Envoyer 
Photo fournie

Immune Biosolution, une entreprise fondée par trois finissants de l'Université de Sherbrooke en 2012, peut compter sur un investissement de 13,44 millions de dollars de la part du gouvernement fédéral. Il permettra de développer son immunothérapie, dont les anticorps ont le potentiel de neutraliser et d'éliminer la COVID-19 et ses variants.

Ce financement provient du Fonds stratégique pour l'innovation (FSI) du gouvernement du Canada. Grâce à celui-ci, ce traitement, actuellement au stade d'études précliniques, pourra progresser jusqu'en essais cliniques de phase II, dernière étape nécessaire pour obtenir l'approbation de Santé Canada.

La compagnie sherbrookoise pourra également utiliser une partie de ce montant afin d'améliorer ses plateformes pour développer une capacité de bio-fabrication. Celle-ci facilitera le développement de nouvelles immunothérapies. Elle s'est notamment inspirée des leçons de la pandémie pour arriver à cette conclusion.

« Ce soutien financier accélérera considérablement le développement préclinique et clinique de nos candidats anticorps. Jusqu'à présent, il a été démontré que ces anticorps préviennent et traitent l'infection par le coronavirus dans des modèles animaux et possèdent d'excellents profils de neutralisation contre les variants les plus problématiques », indique Frédéric Leduc, président-directeur général d'Immune Biosolutions.

« On a beau découvrir le médicament, mais si on n'est pas capable de le produire, on n'est pas mieux avancé », ajoute-t-il.  

Complémentaire au vaccin

Le médicament développé par Immune Biosolution ne constitue pas une alternative au vaccin. Il est en fait complémentaire à la vaccination. D'ailleurs, il ne s'adresse pas au grand public, mais bien aux personnes qui ont soit développé des symptômes de la COVID-19, ceux qui sont vulnérables et ceux pour qui le vaccin n'est pas recommandé, tels les gens immunosupprimés. 

« La vaccination, bien qu'elle soit complète, elle se peut qu'elle ne soit pas efficace à 100 % et c'est là que notre médicament entre en jeu. [...] On veut donner un outil supplémentaire pour mieux gérer la pandémie actuelle et celles à venir », explique M. Leduc.

Pour ces personnes, le traitement leur est recommandé puisque le vaccin ne sera pas la solution pour se sortir de cette situation, présente depuis plus d'un an.

Biologique

Immune Biosolutions croit fermement que les médicaments biologiques peuvent transformer et sauver des vies. Les gens à son bord créent donc des anticorps humanisés fonctionnels pour plusieurs domaines thérapeutiques, tels que les maladies infectieuses et l'oncologie.

Leurs recherches visent à utiliser les mécanismes de défense d'un patient pour combattre la maladie, en fournissant à son corps des armes, soit les anticorps thérapeutiques. D'ailleurs, la biotech de Sherbrooke a identifié plus de 100 anticorps uniques anti-SARS-CoV-2 provenant de patients humains rétablis et de poulets immunisés.

Ainsi, ce traitement, dont cela fait un an que l'entreprise travaille dessus, sera en mesure de neutraliser le virus et d'accélérer son élimination par le système immunitaire des patients selon les dires de M. Leduc.



Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce weekend?

Quoi faire ce weekend?
Compton-Stanstead : une vingtaine de projets pour les aînés

Compton-Stanstead : une vingtaine de projets pour les aînés
Scie à Chaine Claude Carrier fév 2021
NOS RECOMMANDATIONS
Bilan COVID-19 du 16 avril

Bilan COVID-19 du 16 avril
Nouveau directeur général chez Sherbrooke Innopole

Nouveau directeur général chez Sherbrooke Innopole
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Geneviève Hébert députée juillet 2020
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 16 avril 2021
Des prébiotiques dans le lait maternel ?

Daniel Nadeau
Mercredi, 14 avril 2021
L’homme au turban

François Fouquet
Lundi, 12 avril 2021
Le printemps ne nous aidera pas, cette fois!

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
L’homme au turban Par Daniel Nadeau Mercredi, 14 avril 2021
L’homme au turban
Nouveau directeur général chez Sherbrooke Innopole Par Maxime Grondin Samedi, 10 avril 2021
Nouveau directeur général chez Sherbrooke Innopole
Un individu ayant la COVID-19 s’est présenté à la Boutique Joséphine Par Maxime Grondin Mardi, 13 avril 2021
Un individu ayant la COVID-19 s’est présenté à la Boutique Joséphine
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut