Fête nationale en Estrie 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
17°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Des travaux sous le pont de la route 141 auront lieu à Sainte-Catherine-de-Hatley ce jeudi.
 
Memphrémagog - journal
AFFAIRES
Affaires
Entreprises d’ici
Novus Vitres
AFFAIRES / Affaires
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Lundi, 26 février 2018

Un nombre record de kiosques pour le Salon Priorité-Emploi



 Imprimer   Envoyer 
L’an dernier, pas moins de 2 000 emplois étaient offerts au Salon.

Une centaine de kiosques et plus de 2 000 postes à combler attendent les chercheurs d'emploi lors du 19e Salon Priorité-Emploi Estrie, qui se déroule les 16 et 17 mars, au Centre de foires de Sherbrooke.

Il s'agit d'une année record pour le Salon Priorité-Emploi Estrie, qui réunira sous un même toit 108 kiosques (employeurs, institutions d'enseignement) et de nombreux ateliers destinés aux chercheurs d'emploi.

« Selon les données de Statistique Canada, l'automne dernier il y avait 3 400 emplois vacants en Estrie, indique Marie-France Bélanger, présidente du conseil régional des partenaires du marché du travail. Les occasions d'emploi sont actuellement très nombreuses pour les chercheurs en Estrie. Les difficultés de recrutement sont de plus en présentes pour les entreprises qui, parfois, doivent refuser des commandes et des contrats. »

L'an dernier, pas moins de 2 000 emplois étaient offerts au Salon. « C'est une édition record cette année qui nous laisse croire que le nombre d'emplois offerts serait encore plus important que l'an dernier », précise Mme Bélanger.

Les emplois les plus en demande ces dernières années sont; mécanicien industriel, machiniste, analyste programmeur, cuisinier, soudeur et assembleur, entre autres.

Mais est-ce qu'il s'agit d'emplois sous-estimés par les jeunes? Mme Bélanger croit plutôt qu'il s'agit d'une méconnaissance de ces domaines.

« Je ne sais pas dans quelle mesure les jeunes connaissent bien toutes les possibilités qui s'offrent à eux sur le marché du travail et en matière de formation. On n'a pas l'impression qu'ils connaissent bien l'ensemble des possibilités, alors il faut faire plus d'effort pour bien faire connaitre ces professions, les programmes d'études qui mènent à ces emplois et les conditions qui y sont attachées. Il est important de démystifier certains secteurs d'activités. Par exemple, le secteur manufacturier n'a pas toujours bonne presse, pourtant, il y a de très beaux emplois dans de très bonnes compagnies dans ce secteur. »

 


Club de Golf de Sherbrooke
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Well Sud : c’est reparti pour le projet de revitalisation!

Well Sud : c’est reparti pour le projet de revitalisation!
Guy Lafleur immortalisé par Magog Ford

Guy Lafleur immortalisé par Magog Ford
NOS RECOMMANDATIONS
Alcool au volant: une activité pour sensibiliser les jeunes

Alcool au volant: une activité pour sensibiliser les jeunes
Well Sud : c’est reparti pour le projet de revitalisation!

Well Sud : c’est reparti pour le projet de revitalisation!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Club de Golf de Sherbrooke
 
Me Ariane Ouellet
Jeudi, 14 juin 2018
Déneiger son automobile; une activité dangereuse

Me Michel Joncas
Jeudi, 31 mai 2018
Les Courageuses : un recours collectif possible?

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
RETROUVÉ Un ado de 16 ans fugue à nouveau Par Vincent Lambert Mardi, 12 juin 2018
RETROUVÉ Un ado de 16 ans fugue à nouveau
Possibilité de grève dans les SAQ Par Vincent Lambert Mercredi, 13 juin 2018
Possibilité de grève dans les SAQ
Les pompiers s'unissent pour Leucan Par Vincent Lambert Jeudi, 14 juin 2018
Les pompiers s'unissent pour Leucan
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous