Les spécialistes de l'électroménager decembre 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
Basta Communication novembre 2018
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mardi, 27 novembre 2018

La poésie de Nathalie Plaat fusionnée aux «sublimes» d’Adèle Blais



 Imprimer   Envoyer 
L'auteure Nathalie Plaat et l'artiste peintre Adèle Blais lanceront le livre Les Sublimes ce dimanche, au O'Chevreuil-Taverne américaine.

Les tableaux qui ont été exposés tout l'été au au Centre culturel Yvonne L. Bombardier de Valcourt, dans le cadre du projet Les Sublimes du duo Blais-Plaat, font l'objet d'un nouveau projet. Les 26 visages de femmes qui ont marqué des époques lointaines par leur courage, leur folie et leur talent trop ignoré sont maintenant immortalisés sur papier, dans un recueil.

Adèle Blais a toujours été fascinée par les visages de femmes. Ils sont en quelque sorte sa signature en tant qu'artiste peintre. Pour elle, chaque visage féminin porte sa beauté, son histoire.

« La beauté va au-delà du physique, explique Adèle. C'est avant tout l'attitude qui me fascine. Je peins des femmes depuis quinze ans et on m'a toujours demandé pourquoi j'étais aussi attirée par les visages féminins. Avec le projet Les Sublimes, je comprends que c'est l'histoire des femmes qui m'a toujours fasciné et que j'ai envie de raconter. »

Il y a deux ans, Adèle a entamé la création d'une exposition qui réunissait les visages de femmes qui ont marqué l'histoire par leur courage, leur difficile parcours, leur talent et leur savoir-faire ignoré. À partir de photographies, elle a appliqué sa technique mixte qui entremêle l'acrylique et des bouts de papier pour faire revivre 26 femmes, dont Mileva Einstein, physicienne et épouse d'Albert Einstein, Claudette Colvin, femme noire qui dès l'adolescence s'est battue pour les droits de la communauté noire, Marie Curie, physicienne et chimiste, Mata Hari, jugée et exécutée pour espionnage, et Camille Claudel, artiste peintre emprisonnée et morte affamée.

Entamé en solo, le projet d'exposition prend une nouvelle tournure lorsqu'Adèle décide d'ajouter de la poésie à ses tableaux. Elle fait donc appel à son amie et auteure Nathalie Plaat, pour raconter chaque histoire, chaque vie obscure.

« J'ai rarement été aussi inspirée, indique Nathalie. Je me suis enfermée dans une chambre d'hôtel pendant deux jours et j'ai écrit 20 textes d'un seul coup! Il faut comprendre que ce n'est pas une œuvre documentaire, mais plutôt une œuvre artistique. Chaque toile est liée à un texte évocateur. Il y a des clins d'œil à toutes sortes de référents historiques. L'idée est d'ouvrir les esprits et la curiosité par rapport à ces femmes. Mais plutôt que de choisir le chemin du documentaire, nous avons choisi le chemin de l'émotion. »

Lors de la création du projet, le duo avoue avoir été ébranlé par l'histoire de ces femmes.

« Certaines histoires sont très difficiles, on a beaucoup pleuré pendant ce projet, raconte Adèle. Par exemple, j'ai eu beaucoup de misère à créer Mila Einstein, en raison de son histoire. En fait, elle aurait eu un apport super important dans les découvertes d'Albert Einstein, mais elle n'a jamais eu le crédit. Elle a fini enfermé à l'asile. D'ailleurs, plusieurs des femmes représentées dans Les Sublimes ont fini leurs jours à l'asile. »

Critiquées, abandonnées, enfermées; certaines ont payé cher à vouloir rester fidèle à elle-même.

« Lorsqu'on regarde les toiles d'Adèle, ce que l'on voit d'abord c'est la beauté, explique Nathalie. Mais quand on regarde de plus près chaque tableau, on voit des mots, des bouts de phrase ajoutés à la toile. On peut sentir une rage qui se lève à un certain moment. On dénonce des situations. C'est une prise de parole artistique. »

À l'exception de quelques tableaux en galerie, les toiles du projet Les Sublimes ont toutes été vendues et se trouvent un partout au Québec. Quant au recueil, disponible depuis peu sur le site www.adeleblais.com, il est déjà à quelques copies de devenir un best-seller. C'est peut-être ce beau succès qui a motivé le duo Blais-Plaat à récidiver avec Les Sublimes 2.

« Je poursuis parce qu'il y a une grande demande, explique l'artiste-peintre qui connait une montée importante dans le milieu depuis les dernières années. Cette fois, ce sont des femmes d'une époque plus récente, des femmes plus solides. Elles ont été moins maganées par la vie, ce qui ne veut pas dire qu'elles n'ont pas porté leur part d'injustices. À l'exception de l'auteure Agatha Christie, j'ai fait beaucoup de femmes sexuelles ces dernières semaines, dont Brigitte Bardot, Grace Kelly, Louise Brook, star du cinéma muet, et Sylvia Krystel, star des films Emmanuelle. Il est intéressant de savoir que cette femme avait un QI de 165. »

Mais avant de passer à cette deuxième partie du projet, le public est attendu au lancement du livre Les Sublimes, ce dimanche de 15 h à 18 h, au O'Chevreuil-Taverne américaine.


Vieuc Clocher 10 decembre 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un premier artiste dévoilé pour la Fête du lac des Nations

Un premier artiste dévoilé pour la Fête du lac des Nations
Des concerts de  Noël  à profusion

Des concerts de Noël à profusion
NOS RECOMMANDATIONS
L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur

L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Centre culturel de l'Université de Sherbrooke 10 dec 2018
 
Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Fermeture de l’autoroute 10 pour la démolition du pont de la rue Saint-Michel Par Cynthia Dubé Vendredi, 7 décembre 2018
Fermeture de l’autoroute 10 pour la démolition du pont de la rue Saint-Michel
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 7 décembre 2018
Quoi faire ce week-end
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $ Par Vincent Lambert Jeudi, 6 décembre 2018
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous