1077_MATIN_2103
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 20 avril
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
RYTHME_RETOUR_2103
CHRONIQUEURS / L'Agora
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau

Mercredi, 13 juillet 2016

Tourisme 2.0 : les Cantons de l’Est toujours dans le coup?



 Imprimer   Envoyer 

Ce n'est pas rien. Le manoir Hovey de North Hatley a été nommé meilleure auberge au Canada par le magazine Travel & Leisure, une référence dans le domaine du tourisme partout dans le monde. C'est la semaine dernière que Travel & Leisure a dévoilé son World's Best 2016, lequel répertorie les meilleurs établissements hôteliers de la planète. Le magazine octroie au Manoir Hovey le premier rang au Canada dans la catégorie regroupant les auberges et les hôtels de villégiature. (http://www.lapresse.ca/la-tribune/affaires/201607/06/01-4998616-le-manoir-hovey-sacre-meilleure-auberge-au-pays.php).

Cette bonne nouvelle s'ajoute au succès chez nous de Foresta Lumina à Coaticook et aux attraits aussi nombreux que variés qu'offrent les Cantons de l'Est à ses visiteurs. Personne n'a plus vanté les mérites touristiques de notre région que l'ex-directeur général de Tourisme Cantons de l'Est, Alain Larouche, qui a décidé de prendre une retraite bien méritée après plus de trente ans de bons et loyaux services. L'occasion est belle en ce beau mois de juillet de discuter de l'avenir de notre industrie touristique. Matière à réflexion.

De nouvelles tendances...

L'industrie touristique comme toutes les activités économiques est frappée de plein fouet par les nouvelles tendances qu'induisent les nouvelles technologies de l'information et les changements climatiques. Une étude menée par la Chaire de tourisme Transat en collaboration avec Ouranos publiée en décembre 2012 le rappelle avec preuves à l'appui. (https://www.ouranos.ca/wp-content/uploads/2016/04/RapportArchambault2012_FR.pdf)
Comme l'indique l'étude d'Ouranos, quatre tendances influenceront fortement l'avenir de l'industrie touristique soit : le développement d'un tourisme responsable et durable, la mise à contribution du Web (e-tourisme), de nouveaux comportements des voyageurs et de nouvelles approches marketing. (Étude Ouranos-chaire de tourisme Transat « Analyse socio-économique des impacts de l'adaptation aux changements climatiques de l'industrie touristique au Québec- Agir et adapter, secteurs des loisirs et du tourisme de plein air : constats et recommandations pour les régions des Laurentides et des Cantons de l'Est » 2010, p. 17).

Ces diverses tendances viennent de plus en plus modeler l'offre et la demande dans l'industrie touristique. Ainsi, on opte plus volontiers maintenant pour des activités touristiques qui s'insèrent dans le développement territorial existant et privilégie des modes de production et de consommation responsables (op. cit. p. 159). D'autre part, le e-tourisme est de plus en plus présent dans l'industrie touristique. L'introduction des nouvelles technologies de l'information a pour effet de maximiser les interactions avec les touristes. Pensons aux conséquences comme les commentaires en ligne, les photos en action et même les Airbnb.

S'il n'y avait que cela. L'industrie touristique doit aussi faire face à de nouveaux comportements des voyageurs comme les réservations de dernière minute, les voyages multigénérationnels, les courts séjours et la recherche d'expériences diversifiées. Il faut aussi désormais que l'expérience offerte soit significative pour attirer le touriste. Il faut une bonne histoire ou une expérience unique et non plus simplement un produit.

Ces nouvelles tendances façonnent comme jamais auparavant la personnalité de l'industrie touristique. Cela rend le travail des promoteurs de l'industrie touristique complexe et le marché plus compétitif. Le jeu en vaut cependant la chandelle.

Le tourisme, une industrie importante

Au Québec, l'industrie touristique ce n'est pas moins de 2,5 % du PIB. 12,4 milliards de dollars de recettes chaque année. C'est aussi 400 000 emplois, dont 150 000 emplois directs. L'industrie touristique arrivait au 4e rang de nos produits d'exportation en 2010. Bref, l'industrie touristique est l'un des secteurs d'exportation les moins coûteux à développer et l'un des plus rentables en matière de création d'emplois.

Chez nous, dans les Cantons de l'Est, l'industrie touristique est importante. En 2015, nous indique le rapport annuel de Tourisme Cantons de l'Est, on note une augmentation pour les établissements d'hébergement du taux d'occupation, du tarif moyen et des revenus totaux. Du côté des terrains de camping, le taux d'occupation est à la baisse. Notre région attire plus de touristes chez nous que son poids démographique et elle obtient un certain succès pour attirer des touristes américains bien que cela soit toujours lié fortement à la valeur de la devise canadienne par rapport à la devise américaine.

Il faut noter l'effet « Foresta Lumina » à la Gorge de Coaticook qui contribue grandement au rayonnement de l'industrie touristique des Cantons de l'Est, cependant l'hiver 2016 a été catastrophique pour le ski avec des baisses de 30 %. Les changements climatiques doivent désormais être pris en compte dans notre planification du développement de l'industrie touristique.

Les Cantons de l'Est et l'avenir du tourisme

Malgré un marché très compétitif et des transformations profondes de la demande, l'industrie touristique de notre région est vouée à un avenir prometteur. Nous avons développé une image de marque forte « L'art de vivre ». Nous avons une offre élaborée de produits permettant des expériences diversifiées avec des attractions renouvelées telles que le Zoo de Granby, Foresta Lumina, Bleu Lavande et la Croisière du Grand Cru pour n'en nommer que quelques-unes. « L'offre est bien structurée (créateurs, routes signalisées, cartes, guides, Web), le tourisme actif et familial est bien représenté, nos festivals sont dynamiques. Nous sommes devenus la troisième région après Montréal et Québec en matière d'achalandage et nous demeurerons quatrième en ce qui concerne les recettes, après les Laurentides (phénomène Tremblant). » (p. 24- https://atrce.app.box.com/s/lbiaxeinw5xqkpzx94j8)

Il n'y a pas de doute possible. Malgré les menaces liées aux changements climatiques, les transformations structurelles de l'industrie, les variations du taux de change, l'industrie touristique des Cantons de l'Est peut prétendre à un avenir. Il ne faudrait cependant pas oublier que si cela est vrai c'est à cause de la qualité de l'offre de notre destination proposée par nos entrepreneurs et par le travail acharné de gens comme Alain Larouche qui aura laissé une marque durable sur notre industrie. C'est grâce à ces gens qui travaillent souvent dans l'ombre et par des porte-voix comme Alain Larouche que nous pouvons aujourd'hui nous enorgueillir du fait que même à l'ère du tourisme 2.0, les Cantons de l'Est sont toujours dans le coup...


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un budget honnête et pragmatique…

Un budget honnête et pragmatique…
L’homme au turban

L’homme au turban
Scie à Chaine Claude Carrier fév 2021
NOS RECOMMANDATIONS
C’est la fin pour l’église Sainte-Famille de Sherbrooke

C’est la fin pour l’église Sainte-Famille de Sherbrooke
Le REVE Nourricier continue son partage de connaissance en agriculture urbaine

Le REVE Nourricier continue son partage de connaissance en agriculture urbaine
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
FQC Déjeuner du directeur avril 21
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 21 avril 2021
Écouter la science? Vraiment!

François Fouquet
Lundi, 19 avril 2021
La relecture : comme un bon prof le ferait

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 16 avril 2021
Des prébiotiques dans le lait maternel ?

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Bilan COVID-19 du 16 avril Par Maxime Grondin Vendredi, 16 avril 2021
Bilan COVID-19 du 16 avril
Bilan COVID-19 du 13 avril Par Maxime Grondin Mardi, 13 avril 2021
Bilan COVID-19 du 13 avril
COVID-19 : la zone rouge cogne à la porte Par Maxime Grondin Mercredi, 14 avril 2021
COVID-19 : la zone rouge cogne à la porte
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut