magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Suspects à identifier pour une série de méfaits survenus à North Hatley
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Anita Lessard Par Anita Lessard

Mardi, 26 novembre 2019

Les Marchands de mémoire; retracer l'histoire


Comment transposer un spectacle pendant lequel il y avait une complicité, un souffle particulier, et une énergie échangée avec un public, en un enregistrement faisant la synthèse d'un tel moment?

 Imprimer   Envoyer 
crédit photo: J-F Dupuis; Jean-François Létourneau; Jérôme Fortin; Olivier Brousseau; Isaël McIntyre

Trouver un chemin commun pour raconter le territoire; c'est ce qu'est arrivé à faire le poète Jean-François Létourneau en s'associant à un trio de musiciens ‘'Trad''; le quatuor allait devenir Marchands de mémoire.

Émanant d'une soirée bien arrosée entre amis, un pari lancé entre deux gorgées de bière, a fini par se concrétiser en un spectacle bien particulier. Olivier Brousseau, Jérôme Fortin, et Isaël McIntyre ont accepté de relever le défi de travailler de concert avec le poète pour créer une œuvre singulière; mais significative dans leur parcours artistique.

La trame narrative suit la traversée du territoire estrien par un vieux marcheur qui cherche à mieux le connaître et le définir pour ensuite partager ses connaissances acquises au fil de son exploration. À travers chansons, poèmes, et contes, les thèmes de la transmission, de l'occupation et de l'appropriation du territoire sont abordés. « Mes textes tournent beaucoup autour de l'idée de territoire et de la réalité autochtone. Petit à petit, à force de travailler ensemble, le lien s'est créé. Le vieux marcheur qui pourrait traverser le territoire qui nous habite; donc celui de Sherbrooke pour se terminer à St-Venant (de Paquette), parce que j'y passe beaucoup de temps. Ça m'est venu de façon naturelle », explique le poète Jean-François Létourneau, qui emprunte des bouts d'écrtits de Jack Kerouac et de Joséphine Bacon.

« Du confluent des rivières, on quitte la ville par la track du chemin de fer. Lennox, Cookshire, on prend un embranchement qui n'existe plus aujourd'hui et on s'enfonce dans la forêt, vers les contreforts des Appalaches, sur le Hereford Railway, un vieux chemin de fer qui passait par St-Venant sur la route des États. Aujourd'hui, les tracks sont encore là, enfouies sous la végétation. La forêt a pris sa revanche. Y a ben du bois qui est sorti couché sur ce train-là. » - extrait : La vieille track, Sur les traces du territoire.

À force d'échanger sur la musique, la concordance des textes, et l'habillage de chaque morceau, les quatre compagnons ont réussi à imaginer une proposition sortant des sentiers battus. Après plusieurs mois à collaborer, le quatuor était fin prêt à présenter le fruit de leurs expérimentations au public. Le spectacle Sur les traces du territoire était enfin sur les rails et la troupe avait maintenant l'occasion de partager la scène avec un concept unique. C'était en 2016.

Forts de leur expérience de tournée et des différents festivals visités, les Marchands de mémoire savaient qu'ils avaient développé quelque chose de bien particulier dans le paysage ‘'Trad'', et que son potentiel n'avait pas encore été complètement exploité. Après chaque concert, des spectateurs cherchaient à se procurer une version audio de Sur les traces du territoire, mais celui-ci n'avait pas été endisqué. Un nouveau chapitre de cette aventure allait maintenant s'ouvrir.

Comment transposer un spectacle pendant lequel il y avait une complicité, un souffle particulier, et une énergie échangée avec un public, en un enregistrement faisant la synthèse d'un tel moment? Le défi était de bien doser l'interaction entre les pièces musicales et les moments contés par le poète, pour offrir une certaine cohérence à l'ensemble de l'œuvre. Puisque l'écrit prenait beaucoup de place dans le projet, l'idée d'en faire un livre audio s'est imposée d'elle-même. « On a passé autant de temps sinon plus en studio à monter la partie audio, que le temps que j'ai mis sur tous les albums que j'ai fait de ma vie. On en a passé tout autant juste pour la partie ‘'livre''. On a vraiment fait deux projets en un; comme c'est quelque chose d'assez chargé et étoffé, on voulait garder une certaine sobriété », d'expliquer Olivier Brousseau.

En résulte un magnifique livret, ayant une signature très moderne, mais qui fait appel au passé, avec de photos d'archive, des images iconiques du paysage québécois, et cette impression de pouvoir s'imprégner d'un terroir ancestral à la fois. Fait à noter, le livre audio ne propose pas un CD physique pour son écoute, mais plutôt un code unique pour le télécharger. Un objet unique, une démarche unique, et des artistes qui offrent, à leur façon, de redécouvrir le territoire qui nous habite. Celui-ci est disponible dès aujourd'hui dans les librairies GGC et sur leur site internet. Tout le monde se croise les doigts pour reprendre le chemin des salles de spectacles avec ce livre audio sous le bras.

www.marchandsdememoire.com


Hyundai Sherbrooke Kona juillet 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Une exposition installative in situ en trois temps avec José Luis Torres

Une exposition installative in situ en trois temps avec José Luis Torres
Le retour des spectacles en salle

Le retour des spectacles en salle
NOS RECOMMANDATIONS
Le conseil municipal adopte le programme d’intervention du quartier well sud

Le conseil municipal adopte le programme d’intervention du quartier well sud
Arrestation pour braquage d'arme

Arrestation pour braquage d'arme
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Dominos_juin2020
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 10 juillet 2020
J’ai pris 10lbs depuis le début de la pandémie

Daniel Nadeau
Mercredi, 8 juillet 2020
Le grand déboulonnage…

Alexis Jacques
Mardi, 7 juillet 2020
Chronique en rappel - Nous avons peur!

Jérôme Blais
Mardi, 7 juillet 2020
Pluie pas pluie j’y vais !

Sarah Beaudoin
Lundi, 6 juillet 2020
Chronique en rappel - Parlons sexe, genres et identité

François Fouquet
Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir

JD 22 juin 2020
Coop Funéraire arrangements juillet 2020
Chronique en rappel - Nous avons peur! Par Alexis Jacques Mardi, 7 juillet 2020
Chronique en rappel - Nous avons peur!
L’an 2 du projet artistique Cultures croisées :  L’art, la terre et les racines Par Daniel Campeau Samedi, 4 juillet 2020
L’an 2 du projet artistique Cultures croisées : L’art, la terre et les racines
Le conseil municipal adopte le programme d’intervention du quartier well sud Par Daniel Campeau Jeudi, 9 juillet 2020
Le conseil municipal adopte le programme d’intervention du quartier well sud
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous