magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Deux suspects recherchés pour vol
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
ACTUALITÉS / Estrie
Mercredi, 19 février 2020

Nouveau pipeline en Estrie: la compagnie répond


Suite à la parution de l'article Un pipeline de gaz naturel contesté en Estrie conscernant la possible construction d’un pipeline de gaz naturel sur le territoire estrien, la compagnie mise en cause, Pieridae Energy, a tenu à répondre aux allégations de du groupe de citoyens ’’Goldboro, parlons-en’’, qui s’y oppose.

 Imprimer   Envoyer 
crédit photo: Pixabay

Suite à la parution de l'article Un pipeline de gaz naturel contesté en Estrie concernant la possible construction d'un pipeline de gaz naturel sur le territoire estrien, la compagnie mise en cause Pieridae Energy, a tenu à répondre aux allégations de du groupe de citoyens ''Goldboro, parlons-en'', qui s'y oppose.

La réponse est venues par la voix de son directeur des relations externes, M. James Millar. Faisant référence à plusieurs extraits de l'article le porte-parole a tenu à rectifier certaines affirmations avancées par le groupe de citoyens lors de cette rencontre..

«Il est indécent que« l'Allemagne, après avoir interdit la fracturation à la maison, finance des projets de fracturation dans l'ouest du Canada et l'est du Québec », M. Millar rétorque:

"Cette affirmation est complètement fausse. Pieridae a été approuvé en principe pour une garantie de prêt allant jusqu'à 4,5 milliards de dollars américains par le gouvernement allemand, dont 1,5 milliard de dollars devraient être utilisés pour le développement en amont. Cependant, ces fonds ne peuvent être utilisés que pour le développement du gaz conventionnel et non pour la fracturation hydraulique en plusieurs étapes. C'est pourquoi nous avons acheté des réserves de gaz conventionnel pour alimenter l'installation de GNL de Goldboro en Nouvelle-Écosse.

«L'approvisionnement du terminal nécessitera près de 1,4 Gpi3 / j de gaz»

La capacité d'une usine de GNL à deux trains (deux installations) de Goldboro est de 1,6 Gpi3 / j. Nous nous concentrons actuellement sur la construction d'un train, ce qui représente 800 millions de pieds cubes par jour (mmcf / j). Ainsi, il n'est pas exact en fait que 1,4 Gpi3 / j de gaz devrait être transporté via le système TQM.

«Selon nos calculs, basés sur les documents publics de l'entreprise, tous les forages contamineront l'équivalent de 75% de la consommation annuelle d'eau des Québécois, soit 1,85 milliard de litres d'eau. En effet, pour extraire le gaz par fracturation (75% des forages), de l'eau est injectée sous pression avec de nombreux produits chimiques qui peuvent contaminer les nappes phréatiques », explique M. Ouellet.

Encore une fois, une autre déclaration manifestement fausse et trompeuse de M. Oullet. Nous ne forons pas au Québec et le nombre de puits que nous forerions en Alberta serait de l'ordre de 25 à 30 par année.

Nous n'utilisons pas la fracturation à plusieurs étages pendant le forage. Nous développons des gisements de gaz conventionnels pour le premier train ou la première installation de Goldboro. C'est pourquoi nous avons acquis l'ensemble des actifs de Shell Canada dans les contreforts de l'Alberta l'automne dernier et les actifs d'Ikkuma en décembre 2018.

Nous mettons l'accent sur le gaz de l'Alberta pour le premier train, puis sur le gaz des Maritimes pour le train deux.

«Il est temps pour la transition énergétique et non pour de nouveaux projets d'extraction fossile», selon le groupe.

Comme indiqué dans le National Post, l'Agence internationale de l'énergie a déclaré plus tôt cette semaine que les émissions mondiales de dioxyde de carbone s'étaient stabilisées l'année dernière alors que les gouvernements du monde entier entamaient une transition énergétique ambitieuse.

"Après deux ans de croissance, les émissions mondiales sont restées inchangées à 33 gigatonnes en 2019 alors que l'économie mondiale augmentait de 2,9%", a déclaré le chien de garde de l'énergie basé à Paris dans un communiqué de presse.

L'agence, qui conseille principalement les pays importateurs de pétrole et de gaz sur les questions énergétiques, a attribué la croissance stable au rôle accru des sources renouvelables dans la production d'électricité, au passage du charbon du gaz au gaz naturel et à la production plus importante d'énergie nucléaire. D'autres facteurs ont inclus un temps plus doux dans plusieurs pays et un ralentissement de la croissance économique dans certains marchés émergents, selon l'AIE.

Au troisième point de passage du charbon au gaz naturel, le projet Goldboro LNG de Pieridae peut jouer un rôle important pour faire avancer le cadran encore plus loin en fournissant à notre plus gros client, l'Allemagne, du GNL canadien à combustion plus propre pour les décennies à venir. Cela fait partie de la transition énergétique dont parle M. Oullet et le remplacement du charbon par le gaz naturel a un impact sur la réduction des émissions mondiales de GES."

source: James Millar

 

 


1077 Printemps 20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Une ligne d'aide pour la MRC Des Sources

Une ligne d'aide pour la MRC Des Sources
Sherbrooke tissée serrée pour l'achat local

Sherbrooke tissée serrée pour l'achat local
DOMINO’S PIZZA - magasin général
NOS RECOMMANDATIONS
La ville de Sherbrooke adopte de nouvelles mesures

La ville de Sherbrooke adopte de nouvelles mesures
Centraide lance un fond d'urgence

Centraide lance un fond d'urgence
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherb_achat_local_2020
 
Claude Hébert
Vendredi, 3 avril 2020
Menez vos investissements à bon port

Me Michel Joncas
Jeudi, 2 avril 2020
Coronavirus et bail commercial

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 avril 2020
Un monde perdu, un monde à venir…

Isabelle Simoneau
Mardi, 31 mars 2020
Un monde de découvertes au bout de nos doigts

François Fouquet
Lundi, 30 mars 2020
Tous dans le même bateau

JD Mars 2020
1077 Printemps 20
L'Archidiocèse s'adapte pour Pâques Mercredi, 1 avril 2020
L'Archidiocèse s'adapte pour Pâques
Il faut soutenir nos aînés esseulés Jeudi, 26 mars 2020
Il faut soutenir nos aînés esseulés
Un monde perdu, un monde à venir… Par Daniel Nadeau Mercredi, 1 avril 2020
Un monde perdu, un monde à venir…
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous