RYTHME_LUNCH_2103
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 19 avril
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
RYTHME_LUNCH_2103
SANTÉ ET BEAUTÉ / Santé et Beauté
Pierre-Olivier Pinard Par Pierre-Olivier Pinard

Vendredi, 5 mars 2021

Qu’est-ce que la médecine fonctionnelle ?



 Imprimer   Envoyer 

C'est en 2010 que j'ai entendu parler de la médecine fonctionnelle pour la première fois. Cinq ans plus tard, j'entamais une formation avec la Functional Medecine University. Bien que je ne sois pas médecin, mais bien kinésiologue, cette formation m'a permis d'ouvrir mes horizons et ma compréhension globale de plusieurs problèmes de santé. La médecine fonctionnelle n'est pas encore très connue au Québec malgré le fait que de plus en plus de professionnels de la santé s'y intéressent. Venant de tout horizon, ils sont entre autres, médecins, nutritionnistes, chiropraticiens, pharmaciens, naturopathes et ont un intérêt commun pour la santé intégrative.

La médecine fonctionnelle a une vision et une approche différente de la médecine conventionnelle. Elle s'intéresse davantage à l'individu comme un tout et à l'impact de son environnement, ses actions, choix et habitudes sur sa santé. Évidemment, le médecin pratiquant la médecine traditionnelle ou conventionnelle s'intéresse également à son patient. En revanche, dans le cas d'un problème d'athérosclérose ou de haute pression, ce praticien proposera rapidement le médicament approprié, et avec un peu de chance, une référence vers un(e) nutritionniste et un(e) kinésiologue. La médecine fonctionnelle, de son côté, s'intéressera à approfondir rapidement les raisons pour lesquels le système circulatoire est embourbé. Y a-t-il des problèmes d'inflammation chronique ? Est-ce que la charge oxydante est trop élevée et ne réussit pas à être compensée par les mécanismes antioxydants du corps ? Le patient est-il fumeur, travaille-t-il dans un milieu pollué ou est-il sédentaire ? Toutes ces questions et bien d'autres peuvent pister le praticien de médecine fonctionnelle à diriger son intervention pour éliminer non seulement les symptômes de la maladie, mais bien souvent la maladie elle-même.

Il est bien important de comprendre que la médecine conventionnelle est importante et excellente pour diagnostiquer une condition médicale. La recherche de pointe permet chaque jour de repousser les limites du traitement et du diagnostic. Elle permet également, grâce aux spécialistes, de traiter de façon très précise un système en particulier. Ainsi, dans le cas d'un problème avec la peau, le dermatologue fera un excellent travail de diagnostic et de traitement et ce sera la même chose pour le cardiologue, la gastroentérologue, etc.

Le praticien de médecine fonctionnelle aura une vue moins spécifique et plus globale afin d'amener des solutions en lien avec la nutrition, l'activité physique, le sommeil, la gestion du stress ou certains produits de santé naturels.   

Pour citer le Dr Hyman, médecin américain pratiquant la médecine fonctionnelle et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, ‘Les maladies n'existent pas, elles ne sont que le résultat de plusieurs mécanismes dysfonctionnels sur lesquels nous avons un impact'. Bien qu'il paraisse ambitieux de dire que les maladies n'existent pas, il demeure intéressant de les interpréter comme l'aboutissement de différents processus et mécanismes biologiques qui ne fonctionnent pas comme ils le devraient. Ainsi, un débalancement de la charge oxydante de Jacques pourrait mener à une inflammation de bas grade qui elle poussera son ‘mauvais cholestérol' LDL à s'oxyder dans la paroi endothéliale et à s'accumuler graduellement jusqu'à la crise cardiaque ou l'AVC. Est-ce que le problème est l'AVC, l'athérosclérose, l'inflammation ou la charge oxydante ? Aucune de ces réponses, le problème est le fait que Jacques ne mange presque pas de légumes, beaucoup de viande rouge, qu'il est sédentaire malgré sa marche quotidienne de 15min pour sortir le chien et qu'il ne dort pas suffisamment. Voilà où est réellement le problème qui devrait être traité prioritairement même si oui, la prise d'un anticoagulant serait sage pour lui laisser le temps d'améliorer ses habitudes.

En sommes, notre système de santé axé sur la maladie et le traitement pharmacologique ne laisse pas suffisamment de place aux traitements alternatifs et à la prévention.

Pour avoir plus d'information sur les saines habitudes de vie qui ont un impact majeur sur le maintien de la santé, vous pouvez consulter un praticien de médecine fonctionnelle ou une plateforme informative telle que Humain 360 (www.humain360.com) qui rassemble beaucoup de contenu touchant cette vision de la santé préventive. Un Sommet sur la Santé Préventive aura d'ailleurs lieu gratuitement les 11 et 12 mars prochain en ligne. Inscrivez-vous via le www.humain360.com.

Pierre-Olivier Pinard B.Sc. CFMP cand. DESS 



Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Vaccination de masse : la campagne débutera le 15 mars en Estrie

Vaccination de masse : la campagne débutera le 15 mars en Estrie
Stressé ? Respire par le nez !

Stressé ? Respire par le nez !
Scie à Chaine Claude Carrier fév 2021
NOS RECOMMANDATIONS
Bilan COVID-19 du 12 avril

Bilan COVID-19 du 12 avril
Bilan COVID-19 du 13 avril

Bilan COVID-19 du 13 avril
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
MSSS COVID-19 phase 12 avril 21
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 16 avril 2021
Des prébiotiques dans le lait maternel ?

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Bilan COVID-19 du 16 avril Par Maxime Grondin Vendredi, 16 avril 2021
Bilan COVID-19 du 16 avril
Le REVE Nourricier continue son partage de connaissance en agriculture urbaine Par Maxime Grondin Mercredi, 14 avril 2021
Le REVE Nourricier continue son partage de connaissance en agriculture urbaine
Covid-19 : un délai supplémentaire pour recevoir les résultats des tests Par Maxime Grondin Lundi, 12 avril 2021
Covid-19 : un délai supplémentaire pour recevoir les résultats des tests
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut