Festival des traditions du monde 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Le Bureau d'arrondissement du secteur Mont-Bellevue ferme temporairement
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Val Estrie Ford juillet 2019
CHRONIQUEURS /
Deux mots à vous dire
François Fouquet Par François Fouquet

Lundi, 11 février 2019

Et vous, votre verre, il va bien?



 Imprimer   Envoyer 
Il y a des années qu’on sait que le verre déposé dans les bacs ne se rend pas intact au centre de tri. Une fois cassé, le verre est inutilisable. - François Fouquet

Dimanche soir. Vous préparez le repas. Celui qui termine la fin de semaine. Celui qui nous raccroche doucement à la réalité qui ne manquera pas de nous frapper : le dimanche mène invariablement au lundi.

C'est le temps d'ouvrir une bouteille de rouge. Ou de blanc. Pas le vin festif du jeudredi ou du vindredi. Non, celui, plus calme et plus introspectif du dimanche.

Finalement, toutes les occasions sont bonnes pour une bouteille de vin, semble-t-il!

Si vous êtes chanceux, pendant que le repas cuit doucement au four, vous accompagnerez votre verre d'une publicité télé d'Éduc'alcool qui vous dira que vous êtes ben correct avec votre verre. Si vous avez perdu le fil du nombre de verres de la semaine, réglez ça vite et dites-vous que dimanche est le début d'une semaine encore vierge à ce niveau!

Et si vous êtes malchanceux, vous tomberez sur une publicité télé concernant les vaginites à levure... Ne devraient-elles pas être interdites à l'heure du repas?

Allez, je m'éloigne...

Votre vin ingurgité et le fond de la bouteille atteint, vous faites quoi de votre bouteille vide?

C'est étrange, mais certains problèmes nous hantent pendant des années avant qu'on ne commence à s'en préoccuper.
On a toutes et tous un bac de récupération, non? Bon, ben, on met nos bouteilles là! Et comme nous sommes des êtres de performance, on est satisfaits quand notre bac est plein lors de la cueillette!

Il y a des années qu'on sait que le verre déposé dans les bacs ne se rend pas intact au centre de tri. Une fois cassé, le verre est inutilisable. Il est mélangé à toutes sortes d'autres matières tout aussi recyclables.

On le sait, mais on ne fait rien.

Nos décideurs attendent vraisemblablement qu'une manifestation dérange, que la pression sociale s'installe. Et les citoyens, de leurs côtés, semblent se dire : « ben là, j'ai mon bac, je m'en occupe, à eux de me prendre en charge! »

Et on casse de la vitre sur le dos de l'environnement.

Il y a des années qu'on devrait avoir trouvé une solution. La consigne? Peut-être! Après tout, quand il s'agit d'implanter des semences de bons sens dans nos têtes modernes, il faut passer par l'argent! Suffirait d'enlever les contraventions de vitesse excessive sur les routes et de se fier simplement au bon jugement des automobilistes pour se rendre compte que l'argent parle plus fort que la raison!

Certains disent que la consigne n'est pas idéale. Ça se peut, je ne suis pas un expert.
Faut-il un quatrième bac? Faut-il installer des grands bacs où chacun ira déposer des bouteilles et contenants de verre non consignés?

Je ne sais pas quelle est la meilleure option. Mais je serais porté à mettre un 2 $ sur la consigne. L'argent parle souvent plus fort que l'effort individuel.

Une chose est sûre : gaspiller le verre comme on le fait est contre-productif. Et nuisible. Et contraire à toute logique.

Il commence à être temps que les décideurs se décident à lever leur verre à la santé de l'environnement!
Et que la bouteille devienne une amie de notre environnement. Pas un déchet...

 

Clin d'œil de la semaine

À l'heure où il faut bannir le plastique, il est temps de se réconcilier avec le verre!


Entrepôt Chaussures Prix printemps 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La grenouille et le scorpion

La grenouille et le scorpion
Desjardins : le choc de nos univers

Desjardins : le choc de nos univers
Circuit des Arts Hélène Brunet 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Fictions politiques américaines

Fictions politiques américaines
Le Golf Milby: un vert de beauté et d'élégance

Le Golf Milby: un vert de beauté et d'élégance
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Badmofo Methods juin 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Centre culturel de l'Université de Sherbrooke 2 juillet 2019
 
Jérôme Blais
Mardi, 16 juillet 2019
Le caddie joue un rôle important pour le golfeur

François Fouquet
Lundi, 15 juillet 2019
La grenouille et le scorpion

Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 12 juillet 2019
Les meilleures crêpes santé

Me Michel Joncas
Jeudi, 11 juillet 2019
Contrat ou pas ?

Isabelle Simoneau
Jeudi, 11 juillet 2019
Peindre ses émotions, suivre sa trace

Daniel Nadeau
Mercredi, 10 juillet 2019
Fictions politiques américaines

Fondation québécoise du cancer - Estrie
Mercredi, 10 juillet 2019
L'art-thérapie à l'Hôtellerie de Sherbrooke

La Fête du Lac des Nations 2019
L'esprit alerte d'un policier permet d'éviter un grave accident Par Anita Lessard Mercredi, 10 juillet 2019
L'esprit alerte d'un policier permet d'éviter un grave accident
Fictions politiques américaines Par Daniel Nadeau Mercredi, 10 juillet 2019
Fictions politiques américaines
Une programmation extraordinaire et unique cet été Musée Beaulne de Coaticook. Par Daniel Campeau Mardi, 9 juillet 2019
Une programmation extraordinaire et unique cet été Musée Beaulne de Coaticook.
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous